Qui, parmi vous, est intelligent ?

Qui, parmi vous, est intelligent ?

J’ai envie de répondre instinctivement « tout le monde » ! Mais à bien y regarder, si on m’avait posé cette question enfant, j’aurais dit à peu près ça : je suis dans la moyenne, ni très intelligente, ni complètement idiote. En tant qu’adulte, je me demande en fait ce qu’est vraiment l’intelligence… Voilà pourquoi j’ai décidé de comprendre ce que signifie vraiment « être intelligent ».

Bonne lecture 😊

 

Le cerveau est un terrain fertile qu’il faut cultiver !

Partons de quelques informations fournies par les neurosciences. A la naissance, le cerveau d’un bébé possède environ 100 milliards de cellules ou neurones qui engendrent des connexions entre elles. A 15 ans, le cerveau d’un enfant aura engendré 2 millions et demi de connexions par seconde depuis sa naissance. Ce sont des chiffres incroyables qui donnent le tournis !

Mais, si nous naissons tous avec un cerveau capable de tant de prouesses, pourquoi certaines personnes semblent plus intelligentes que d’autres ? Selon de nombreux chercheurs, comme Albert Jacquard, l’intelligence ne se mesure pas à la vitesse d’exécution d’une tâche mais bien sur le long terme par la démarche même de l’apprentissage : je cherche à comprendre avec mon propre rythme (volonté) et j’ancre cette connaissance en moi. Être intelligent n’est donc pas inné mais se cultive ! On peut en quelque sorte fabriquer son intelligence, en posant des questions, en échouant et en recommençant.

En 1944, le scientifique David Wechsler a donné la définition suivante de l’intelligence : « la capacité à agir dans un but déterminé, à penser rationnellement et à avoir des rapports efficaces avec son environnement » (La Mesure de l’intelligence de l’adulte – PUF, 1956). Aujourd’hui de nombreux scientifiques pensent qu’il n’y a pas de modèle universel, le concept est élargi et se rapproche de l’aptitude de l’homme à innover, c’est-à-dire à dépasser nos apprentissages et nos conditionnements pour créer du nouveau.

L’intelligence est quelque chose que l’on construit

Albert Jacquard – biologiste, généticien et essayiste français

Les 8 intelligences de Howard Gardner

On pense souvent (à tort) à l’intelligence comme une seule et unique. Et souvent aussi, on fait l’amalgame entre intelligence et QI. Dès 1983, les recherches menées par le professeur Howard Gardner de l’Université de Harvard en ont cependant identifié 8 types différents :

  • Logico-mathématique -> aptitude à compter, à s’organiser, à faire des raisonnements logiques
  • Linguistique -> l’écriture, la lecture, être un bon orateur, savoir s’exprimer
  • Interpersonnelle -> aptitude à comprendre les émotions des autres, comprendre les situations, être un leader
  • Kinesthésique -> aptitude dans la manipulation des objets, savoir bouger et utiliser son corps
  • Musicale -> aptitude à jouer d’un instrument, comprendre l’harmonie musicale, composer, chanter
  • Spatiale -> aptitude à la représentation mentale, à la concrétisation des idées, lecture de cartes routières
  • Intrapersonnelle -> aptitude à être à l’écoute de soi-même, comprendre ses propres forces et faiblesses
  • Naturaliste -> comprendre la nature et son fonctionnement, amour des animaux

Le Quotient Intellectuel, mentionné plus haut, prend en compte seulement 2 types d’intelligences celle logico-mathématique et celle verbale (linguistique). Ce sont certainement les deux aspects les plus valorisés à l’école et dans la société au XIXème siècle.

La révélation de ces différentes intelligences prend en compte la complexité de l’être humain et par là même ouvre sur une multitude de possibilités et de combinaisons. Chacun peut s’observer et se poser les questions : quel(s) type(s) d’intelligence me ressemble(nt) le plus ? Et quel type je souhaiterai améliorer ?

Ne pas confondre : intelligence et résultat scolaire

La théorie des intelligences multiples permet de comprendre de manière plus tangible que chacun à des talents propres, des domaines de prédilection où briller de mille feux. C’est un message extrêmement positif mais qui se heurte à une réalité que vivent de nombreux élèves à l’école : comment est-ce possible avoir des talents et être en échec scolaire ? Eh bien, tout comme l’évaluation du QI, le système scolaire traditionnel est basé sur deux fondamentaux : le raisonnement logico mathématique et l’expression linguistique (verbale ou écrite).

L’évaluation des compétences d’un élève est faite principalement par des tests, des rédactions, des opérations, des problèmes mathématiques, etc… Pour illustrer plus concrètement cette limite de l’école, je voudrais citer Albert Einstein qui avait sagement dit : « Si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide ». Avoir des bonnes notes pour un enfant c’est le moyen de se sentir intelligent, de gagner en confiance et au contraire, si les résultats ne sont pas au rendez-vous, c’est une grande souffrance. Je dirais même que c’est préjudiciable pour l’évolution de l’enfant et pour l’estime de soi. Donc mon conseil est de changer de regard sur l’intelligence car elle est bien présente en chacun de nous et se révèle sous différentes formes.

Nous avons, d’ailleurs, de nombreux témoignages de personnes qui ont réussi dans la vie malgré (ou grâce – tout dépend des points de vue !) des résultats médiocres à l’école. Que dire du polyglotte, chanteur, compositeur Mika ? Il a eu un parcours scolaire très difficile et pourtant il a démontré son extrême sensibilité pour la musique. Que dire de Daniel Pennac ? Avec un grave retard dans l’apprentissage de l’alphabet au primaire, il est devenu écrivain par la suite. Enfin, vous connaissez tous le cancre Albert Einstein ? Eh oui, lui aussi, n’était pas un « génie » à l’école mais on lui a pourtant affublé ce titre par la suite !

La découverte de la théorie du professeur Gardner a été comme une révélation pour moi. En prenant conscience que l’intelligence n’est pas celle du QI mais un éventail d’intelligences, j’ai compris combien de fois je me suis sentie inadéquate et pourquoi. Je conseille vivement à chacun de réfléchir sur ce sujet. J’éspère que chaque prise de conscience amène ensuite mon lecteur ou ma lectrice à (re)construire un petit morceau de sa personnalité ou puisse aider son enfant à découvrir de quels talents il dispose naturellement. Célébrons nos intelligences!

Espace musculation du cerveau:)

Pour aller plus loin et tester votre intelligence!

« Boostez votre intelligence » Erik Pagani

Tests, exercices et conseils pour optimiser vos capacités cérébrales

Un résumé sur les intelligences multiples en vidéo

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Fermer le menu