Les 8 points forts du SKETCHNOTING!

Les 8 points forts du SKETCHNOTING!

Pardon ? C’est quoi ce mot bizarre ? Pas facile à prononcer selon moi mais tellement évident quand on comprend l’intérêt de cette technique. Le sketchnoting en anglais vient du mot « sketch » qui signifie croquis ou ébauche et de « note » c’est-à-dire prendre des notes, tout simplement ! C’est donc une manière ludique et dynamique de prendre des notes. On y retrouve des mots-clés, des bulles comme dans les BD, des lettres calligraphiées, des « doodles » ou griffonnages. Il s’agit en effet d’un outil de pensée visuelle, au même titre que le mind mapping mais moins rigoureux, qui permet de faciliter les apprentissages en utilisant créativité et esprit de synthèse. Il peut être utiliser par un élève dès le primaire et peut aussi être utile lors de réunion de travail, c’est donc un outil versatile

Mais quel est l’intérêt de faire des sketchnotes? Voici les 8 points forts du sketchnoting:

1.Les neurosciences le disent : utiliser le corps pour se connecter à notre pensée permet d’ancrer les connaissances. Lors de prises de notes, la main est en lien direct avec notre cerveau. Le contenu de notre prise de note est le miroir de notre pensée. Ici c’est notre mémoire kinésique qui est activée (mémoire du mouvement).

2. Retrouver le goût de créer et utiliser des couleurs. Bon, rassurez-vous, il ne faut pas être le nouveau Picasso pour faire une sketchnote ! Ce disant aucune limite n’est fixée quand on crée une sketchnote (si ce n’est le contour de la page). Même si les couleurs, la typographie, les pictogrammes sont essentiels à la structure, le plus important reste le contenu et non la forme. Mais savons-nous penser de manière créative ? Je pense que oui, mais nous ne sommes plus habitués à le faire. A chaque mot correspond une image, un son, un goût, une odeur, une sensation tactile. Pensons en termes de sens, qu’est-ce que ça nous évoque ? Par exemple, que pensons-nous devant un morceau de pain? Il est croustillant, il peut être chaud à la sortie du four, la mie est mouelleuse en bouche, ça nous rappelle des souvenirs d’enfance… A chacun son interprétation avec ses propres sens en éveil! C’est une question d’exercice mais le muscle de la créativité se forme petit à petit, à force d’essayer.

3. Cela favorise la synthèse en peu d’images – voire même une seule ! C’est un excellent exercice pour faire le compte-rendu d’une réunion ou résumer une leçon, ainsi que structurer ses idées.

4. Les recherches en sciences cognitives sont unanimes. Le sens de la vue est aujourd’hui plus que jamais exacerbé, on interprète une image beaucoup plus vite qu’un mot. Donc, par exemple, lorsqu’un élève devra revoir son cours avec une sketchnote comme support, l’impact sera majeur dans le processus de mémorisation par rapport à une leçon lue et relue à l’infini – qui ne permet d’ailleurs pas l’ancrage dans le temps. L’œil capte immédiatement les concepts clés et le cerveau les retient plus durablement !

5. Agit sur la mémoire pérenne, c’est donc un travail en profondeur. Malgré les apparences, faire des sketchnotes c’est très sérieux et ça demande l’implication de celui qui la dessine. L’attention du cerveau est captée, il est réceptif et ouvert à un apprentissage plus qualitatif (moins de contenu, plus de qualité)

6. Participation et collaboration peuvent être activées, si fait en groupe de plusieurs personnes. Les idées de chacun venant agrémenter la prise de notes. Cet outil est utile lors d’un brainstorming en entreprise ou lors d’un travail de groupe à l’école pour restituer les idées de chacun. Le fait de créer une sketchnote ensemble consolide les idées et les liens. Chaque personne se sent ainsi partie intégrante du processus d’apprentissage.

7. C’est un exercice qui nous ancre dans le moment présent : il demande de la concentration pour celui qui l’exécute et pas de distractions. Nous le faisons trop peu.

8. Un ultime avantage, qui n’est pas des moindres, c’est que quand on crée une sketchnote, on s’amuse ! Voilà comment communiquer efficacement, notre cerveau adore les émotions positives. Quoi de mieux que d’apprendre en s’amusant ?

Une image vaut mille mots – Confucius

Pourquoi le sketchnoting et les autres outils de pensée visuelle devraient avoir une place d’honneur dans nos écoles et dans nos jobs ?

Parce que nous sommes bombardés par le matraquage visuel en continu. C’est dans notre ADN depuis la naissance. Si un enfant est capable d’associer un logo à une marque parce qu’il voit la publicité affichée dans la rue ou à la télé, il pourra très bien comprendre des leçons d’histoire en la rendant attrayante grâce au sketchnoting. C’est tellement naturel de penser en images !

Et ça renvoit même à des instincts archaïques, si on pense aux hommes préhistoriques qui dessinaient des épisodes de vie dans les grottes (Lascaux ça vous dit quelque chose ?). Cette manière de « pensée diffuse » demande de l’engagement, car nous n’y sommes pas habitués. Et apprendre à la fois à être créatif et avoir un esprit de synthèse demande de la constance et de l’entrainement. Pour moi, ça a été une manière de lâcher prise et j’ai surtout pris du plaisir pour créer la sketchnote que je vous partage plus bas. Je retrouve la petite fille qui est en moi : des dessins, des flèches, des bulles, des idées et tout ça fait un bien fou.

Alors essayez-vous aussi le sketchnoting, prenez feuille de papier et crayons, et lâchez-vous ! Une petite astuce utile : essayez d’abord de créer une sketchnote simplement avec des mots clés, sans pictogramme ou image. Puis seulement dans un deuxième temps, remplacer les mots-clés par des images. C’est plus facile !

Et voilà une sketchnote pour résumer cet article! Qu’est-ce que vous en dites? 🙂

Pour aller plus loin...

Une vidéo en anglais d’une référence en matière de Sketchnoting, M. Mike Rohde

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Aurélie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Aurélie
Invité
Aurélie

Merci Maud pour cet article ! Tu m’as donné envie de me mettre au sketchnoting !

Fermer le menu